Newsletter

Inscrivez vous à notre newsletter et recevez les news et les bon plans Turquoise Surf Travel toute l'année !


Actualités

Piscines à Vagues - La nouvelle technologie de piscine à vagues ouvrira au public chez nos voisins espagnols. Une première...

Maldives


PRESENTATION

La première manière, la plus excentrée, l’Equator Village. L’atoll d’Addu est situé à 478 kilomètres au sud de la capitale Malé. Compter 1h30 en Dash8 de l’aéroport International de Malé. Cet Atoll est le plus original des Maldives. Il est situé juste en dessous l’Equateur d’où son nom «L’Equator Village»

L’atoll comprend 7 îles habitées et environ 20 îles inhabitées. C'est un atoll où les gens ont un grand savoir, peuplé de marins, de commerçants et de pêcheurs de Thon en particulier, le thon étant le poisson le plus apprécié du peuple MALDIVIEN. Leur histoire est fortement marquée par les manifestations de 1959 contre le gouvernement de Male

C'est la "deuxième ville" des Maldives, 20 000 habitants dont 10 000 à Hithadhoo. On se situe presque en zone urbaine. Il y règne un certain esprit d’indépendance à la différence des îles du Nord, plus particulièrement de la capitale. Ils y parlent d’ailleurs un dialecte différent du Dhivehi. Addu cherche a exprimé sa volonté d’autonomie, à travers son dialecte propre et le succès grandissant du parti MDP.

Male a toujours limité les investissements et les infrastructures sur cet atoll, considéré comme hostile. Nourrissant, par la même, la colère des gens d’ADDU. Le cercle vicieux en pleine action !

La plus grande influence sur l'histoire moderne d'Addu vient des Anglais et de leurs bases navales installées durant la deuxième guerre pour la défense de l’Ocean Indien. En 1956, les britanniques y ont développé une base de la Royal Air Force. C’était un avant-poste pendant la Guerre froide. Ils ont construit plusieurs ponts reliant Feydhoo, Maradhoo et Hithadhoo.

En 1976 les britanniques se sont retirés, mais beaucoup de leurs employés, qui parlaient un anglais courant et avaient une bonne expérience professionnelle pour le travail effectué avec les anglais, ont fait parti de la première vague de travailleurs et cadres qualifiés lors du Boom touristique du début des années 1970 sur North Male Atoll.

Gan étant relié par des ponts avec les autres îles, il est facile et agréable de se déplacer à vélo, donnant alors une superbe occasion de se mêler à la vie locale et de s’en imprégner .


Le resort  

Recommandé pour les plongeurs, les couples la vie locale et le Surf «Seul au monde». L’Equator Village a 78 chambres aménagées autour de jardins à «l’Anglaise» de type tropical. Toutes les chambres ont une salle de bains avec eau chaude et froide et minibar. L’Equator a une belle piscine avec un bar ou l’on peut y siroter son cocktail assis dans la piscine…Il y a aussi un petit parc pour les enfants, une discothèque.

Le centre de plongée est à 5 minutes de la réception. Addu est tout de même considéré comme un des plus beau spot des Maldives, El Nino n’y ayant pas fait de et ne serais ce qu’avec son masque et son tuba vous aurez un choix de poissons impressionnant. Il y a même une épave à explorer mais seulement en plongée bouteille. Il y a aussi un tennis, un cours de badminton et un terrain de volley.

Surf Addu Atoll  

L’atoll d’ADDU est une destination pour les Surfers confirmés. Nous l’avons testé.
Dans ce domaine également, Addu Atoll ne ressemble en rien aux standards Maldiviens les plus connus. On ne se situe pas du tout dans le même registre. Certes, les principaux spots sont des vagues de passe mais la comparaison s’arrête là. Les spots et les vagues sont «techniques» et originaux.

Que signifie ces vocables dans ce cas précis :
Techniques : c’est-à-dire qu’elles sont rapides, elles n’offrent donc pas une lecture facile.
Cause : Peu de reefs qui décrochent de la plateforme, pour créer une ouverture. Les vagues cassent assez près du reef car les tombants arrivent directement sur la plateforme ; pas de zone de transition affirmée où le reef «plonge» progressivement.
Se méfier également des marées hautes : on pourrait croire qu’il y a plus de profondeurs. Que nenni ! La vague vient éclater encore plus directement sur le reef ! (Question d’inclinaison de fond).

Les points positifs. Car il y en a. Et là encore il y a une différence marquée avec Male Atoll. Addu reçoit un maximum de houle : Amortissement minimale de la houle et ceci pour deux raisons.

Il est en première ligne (géographiquement le plus au sud et donc plus près de 478 km du swell par rapport à Male. Deuxièmement : localement, le plateau s’enfonce très rapidement dans les profondeurs : la houle vient frapper directement ADDU sans avoir été amortie par le relèvement du fond. Bonne orientation des spots par rapport aux swells dominants. Sud, sud-est, sud ouest. Et aucune présence d’autres atolls pour venir filtrer ou dégrader un swell. Ainsi, par exemple, un swell de ouest à sud-ouest ne pourra pas venir toucher les spots de North male Atoll exposé Sud-est. Et quand il y aura 1,5 m sur Sultan’s ou autres voisins par houle de Sud –Sud-est, attendez vous à 2,5 m voire plus sur Airport Right.

Si l’orientation par rapport aux vents dominants (Sud Sud Ouest) peut paraître moyenne .Au vue des stats, il faut savoir que cet atoll est le moins touché par la mousson (qui vient du nord-ouest) et les vents y sont plus modérés avec plus de jours «glassy».

Un spot peut vous sauver le trip si la houle reste modérée et le vent de nord à ouest : le spot d’Hitthadu. Ce spot a de plus l’avantage d’être atteignable par la route (cf. truck) et vous pouvez très bien checker (et surfer !) l’ensemble des spots dans une même journée (30mn de truck pour aller d’Equator Village à Hitthadu et moins de 15 mn de dhoni pour naviguer de l’hotel a Airport Right ou Left Viligilli. 35 mn pour Vilingili right). Il focalise très bien la houle et forme des wedge à la fois creux et puissants voire intenses ! Par contre, on est plus dans une configuration «beachbreaks» avec des multipics et des vagues pas forcément longues.
Avantage : on peut checker et surfer tous les spots principaux dans la journée

Revue spot par spot :
- La droite de l’airport
- La gauche de l’airport
- La droite de Viligilli
- Le Multipic de Kanda Muli (focalise la houle, mais reef plat et droit)
- Le Wedge de Hithaddu

Remerciement à Laurent MASUREL pour le « Surf Report» qu’il a écrit et que j’ai pu intégrer sur le paragraphe «Addu Atoll Surfing».